Un univers de jeu à t-il déjà pu vous emporter dans son aventure féérique ? Vous a-t-il touché ? rendu mélancolique ou triste ?  Si ce n’est pas le cas, Brothers est un incontournable à essayer au plus vite.

Ce jeu de Starbreeze Studios évalué 16 ans et plus, sortit en septembre 2013,  met en scène deux frères dans un monde digne d’un conte Grimm. Le joueur parcourt des niveaux linéaires au cours desquels phases de plateformes et d’énigmes se succèdent , l’objectif final étant de secourir le père des jeunes  protagonistes.

Un univers incroyablement beau

Brothers comporte un peu moins d’une dizaine de décors à explorer et  à admirer. Imaginé et réalisé  de façon très détaillé , le jeu nous offre un spectacle qui laisse sans voix de par  la poésie qui s’en dégage. Il est également amusant de constater que les niveaux on étaient conçues sous la forme de tableaux , comme le suggère la présence de « bancs » sur lesquelles l’on  peut s’assoir afin de faire une pause dans notre périple et de profiter de panoramas aussi envoutants que divers.

La bande son, composée de voix, d’instruments à vent ainsi que de percussions, est parfaitement en accord avec les évènements de l’histoire et permet une immersion totale du joueur. On peut assimiler ces musiques d’ambiance à des chants tribales. Les décors et la musique sont en harmonie, on remarque une nuance allant de la musique d’accompagnement douce pour les environnements sans dangers pour les protagonistes, a la musique tragique faisant ressortir la noirceur du monde entourant nos deux jeunes garçons.

Un jeu émouvant

Il est important de réaliser que dans Brothers, Naiee et Nyaa, les personnages principaux, évoluent au cours de l’histoire. Au fil du récit, les personnages font de nouvelles rencontres, amicales ou non, et on constate un impact sur leur personnalité. Il y a donc un attachement qui se créée envers nos héros car on apprend à les connaître durant  l’aventure, leur type d’humour, leurs centres d’intérêts, leurs peurs. Naiee est un enfant farceur, on peut par exemple fesser un vieillard pour le mettre de mauvaise humeur en début d’histoire. Nyaa quant à lui tombe amoureux d’un des personnages rencontré lors de leur périple, symbolisé par un baisé sur la joue. Ainsi, on considère nos héros plus comme des personnes à part entière que comme de simples personnages jouables.

Des éléments simples du jeu

Le gameplay de Brothers est accessible à tous, Vous contrôlez simultanément le petit et le grand frère, respectivement avec les analogues gauche et droit. Toutes les interactions  se font grâce à la gâchette gauche et droite pour chacun des frères . La seule difficulté serait un manque de synchronisation entre vos deux mains, mais le jeu ne vous confronte pas à des défis nécessitant une grande dextérité, loin de là.

De par son gameplay  simple, vous pouvez vous focaliser uniquement sur l’action et la narration. Bien que muets, nos personnages n’ont aucun mal à nous faire comprendre qu’ils sont tristes, amoureux ou encore apeurés.    Point positif, le récit comme la narration brillent par leur sobriété, contrairement à d’autres licences dont l’histoire pourrait être qualifiée de « creuse ». Brothers a le mérite d’assumer la simplicité de son scénario  pour offrir un condensé d’évènements sans répétitions,  nous maintenant en haleine du début à la fin du jeu.

Une expérience captivante unique

Deux éléments permettent à Brothers d’être une expérience de jeu réellement novatrice : le Gameplay et le level design . En avançant à travers un niveau de Brothers, on constate rapidement que la possibilité de tourner la caméra est très peu utile (voir inutile) car tous les mouvements de caméras sont convenablement prévus. Ainsi, vous avez beau explorer une montagne sous tous ses aspects, jamais la caméra ne vous fera défaut, C’est une des mécaniques qui permet un grand confort de jeu et une implication totale dans l’aventure. On aurait pu craindre que prendre le contrôle de deux personnages simultanément deviennent vite un défi, mais il n’en est rien car le temps de prise en main est court, contribuant à une expérience de jeu très plaisante.

Conclusion

Brothers est donc une expérience plus qu’un jeu, il vous fera voyager grâce à son univers envoûtant et à la facilité avec laquelle on le prend en main. La classification PEGI semble justifiée par le chapitre 5 du jeu : N’importe quel joueur peut appréhender le gameplay, mais l’univers de Brothers reste noir est austère par endroit. Se laisser mener de niveaux en niveaux est donc une évidence une fois entré dans le scénario du jeu. Il faut retenir de Brother qu’il nous fait vivre l’histoire au travers de Naiee et Nyaa, des héros que l’on apprend à connaître durant un véritable périple, ce qui rend le jeu d’autant plus saisissant et émouvant.