La technologie OLED (Organic Light-Emitting Diode) est une nouvelle technologie d’affichage très prometteuse puisque celle-ci doit apporter une qualité d’image encore plus importante que celle que l’on connaît aujourd’hui. Cette technologie, déjà utilisée pour certains mobiles, est très rare dans nos téléviseurs. Cependant, celle-ci est encore en cours de développement, notamment par la firme sud-coréenne LG qui tente de s’imposer sur le marché avec des nouveaux produits équipés d’écrans OLED.

Une nouvelle qui devrait ravir tous ceux qui, comme moi, passent un certain temps devant un écran !

Comment ça fonctionne ?

Commençons d’abord par parler des écrans d’aujourd’hui. Ces écrans qui sont de type LCD ou LCD LED, sont utilisés dans de nombreux domaines qui nous entourent tels que les téléviseurs, l’informatique, les téléphones… Ces appareils sont constitués d’une dalle composée de millions de minuscules cellules remplies de cristaux liquides et d’un rétroéclairage. Le rétroéclairage blanc va servir à fournir de la lumière blanche et les cristaux liquides vont permettre de laisser passer plus ou moins la lumière en fonction des signaux électriques qu’ils reçoivent. Avec la technologie OLED, ce processus va être simplifié en supprimant le rétroéclairage blanc situé derrière les cristaux liquides. En effet avec l’OLED, chaque diode de l’écran va pouvoir produire sa propre lumière et cela va apporter beaucoup d’avantages par rapport aux LCD classiques.

Une image toujours plus belle et des écrans plus réactifs

Tout d’abord, le contraste de l’image et le rendu des couleurs sont de meilleure qualité que sur un LCD classique. En effet, avec l’OLED, chaque diode est capable d’émettre elle-même de la lumière. Plus besoin de rétroéclairage blanc permanent situé à l’arrière de l’écran qui nous empêchait d’obtenir un noir absolu. Maintenant chaque cellule peut facilement arrêter d’émettre de la lumière. L’angle de visionnage est aussi amélioré, vous n’aurez plus l’impression que votre écran est sombre lorsque vous n’êtes pas en face puisque l’OLED dispose d’une luminosité similaire selon l’angle de vision. De plus, ces nouveaux écrans seront également beaucoup plus réactifs puisque les pixels peuvent changer d’état plus rapidement que pour les LCD. Ainsi, le temps de rémanence ou temps de réponse (lenteur de l’écran à effacer des images censées avoir disparu) passe donc de 1 ms pour le LCD à 0.1 ms pour l’OLED, ce qui va améliorer la netteté des images notamment lorsque les objets sont en mouvements, l’impression de flou ne sera plus visible.

Un écran toujours plus fin pour une meilleure flexibilité

Comme l’OLED n’est plus équipé de rétroéclairage, les écrans seront encore plus fins que les écrans LCD LED d’aujourd’hui. Ils seront également plus facilement pliables du fait de leur fine épaisseur, ce qui va faciliter la création de TV incurvés où de téléphones pliables. La consommation en énergie de cette nouvelle technologie est également réduite.

Une durée de vie plus faible et des prix encore trop élevés

Ces nouvelles dalles OLED ont une durée de vie plus faible que nos écrans d’aujourd’hui. En effet, les matériaux organiques qui sont utilisés pour créer la lumière bleue se dégradent plus rapidement que ceux des couleurs rouges et vertes (couleurs nécessaires à la création des autres couleurs à afficher). Ainsi, le vieillissement des dalles OLED rend l’image moins joli à cause d’une perte en luminosité mais aussi en fidélité des couleurs. Cependant, la durée de vie des dalles OLED a quand même progressé de 25 000 heures depuis 2009 pour atteindre 40 000 heures, ce qui n’est pas négligeable. L’autre inconvénient de L’OLED est que les prix restent très élevés, beaucoup plus élevés que ceux des LCD LED. Il faut compter plus de 1000 € pour acquérir un LCD OLED. Ce prix s’explique notamment par le processus de fabrication qui doit être minutieux, particulièrement les dalles OLED qui ne supportent pas l’humidité.

Une technologie encore peu présente

LG a pendant longtemps essayer de porter cette innovation à bout de bras. En effet, cela fait plusieurs années que LG essaye de faire progresser cette technologie en simplifiant le processus de fabrication tout en augmentant la durée de vie des dalles OLED. Cependant, les autres grands fabricants d’écran comme Sony, Panasonic et Philips qui avaient délaissé l’OLED depuis 2012 reviennent à la charge et vont sortir de nouveaux modèles cette année comme ils l’ont annoncé lors de l’IFA 2017. Seul Samsung a mis de côté cette technologie, la firme sud-coréenne a même changé de concept en optant pour des TV QLED. Leur principe est d’insérer une couche de nanocristaux liquides entre l’écran LCD et le rétroéclairage. Ce nouveau procédé sert à avoir des images plus nettes et améliorer l’angle de vision. Cependant, selon moi, cette technologie n’arrive pas à s’imposer face à l’OLED puisque les avantages du QLED restent minimes (luminosité plus élevée, consommation électrique réduite).  À l’heure actuelle, je pense que LG est le plus avancé, l’entreprise est devenue le promoteur de cette technologie en Europe mais aussi dans le monde. Cependant, LG pourrait tout de même avoir du souci à se faire puisque les autres fabricants de TV se réveillent. Je pense qu’ils ont compris que LG est bien avancé dans le domaine et qu’il y a beaucoup d’argent à gagner. Même la firme japonaise Sharp a annoncé il y a peu de temps qu’elle va ouvrir une toute nouvelle usine de production de dalles OLED.

Prototype d’une TV LG OLED enroulable

En conclusion, les écrans OLED sont d’une qualité nettement supérieure en termes d’image, de couleurs et de netteté sur les scènes de mouvement. Je suis sûre que cette nouvelle technologie va trouver sa place dans nos maisons. En effet, cette innovation peut être une nouvelle frontière entre les deux technologies qu’on a aujourd’hui. Les dalles IPS sont peu réactives, mais performantes en termes d’angle de vision et de rendu de couleurs, tandis que pour la technologie TN, c’est l’inverse. Dans tous les cas, cette nouveauté est très prometteuse puisque son adaptabilité (souplesse, transparence) à plus de support donne des perspectives intéressantes pour ses future utilisations.