« The Astronauts  », ce nom ne vous dit peut-être rien mais il fait pourtant partie de ceux dont on aimerait entendre parler plus souvent. Après le bruit et l’agitation provoqués par EA ces dernières semaines, il est plaisant de recevoir de l’information d’un studio qui mérite toute notre attention. The Astronauts, donc, est un studio fondé en 2012 par trois amis eux-mêmes co-fondateurs de « People Can Fly  ». Si vous avez joué à Painkiller, Gears of War: Judgement ou BulletStorm alors sachez que ce sont eux qui ont rendu la réalisation de ces jeux possibles.

En fondant leur nouveau studio (The Astronauts), ils prennent la décision de produire quelque chose de différent. Leur dernière production en date n’est autre que The Vanishing of Ethan Carter, un jeu impressionnant en termes de technologie grâce à l’usage de la photogrammétrie, une technique consistant à scanner un objet réel (voire  un bâtiment tout entier) pour le reproduire virtuellement. La narration n’était pas en reste elle aussi et ce jeu de réflexion a été récompensé de très nombreuses fois pour toutes ces qualités par des prix prestigieux.

Profitant des Game Awards, l’équipe polonaise revient aujourd’hui avec Witchfire, un jeu à la croisée des chemins. Il reprend beaucoup de l’atmosphère et la technologie d’Ethan Carter bien qu’il s’agisse en réalité d’un jeu de tir extrêmement nerveux . Les premières images sont absolument splendides sans que l’on sache néanmoins  s’il s’agit bien du jeu lui-même ou d’une séquence rendue dans le moteur.

Sombre et mystérieux, l’univers de Witchfire semble prendre ses inspirations de Grimm et Lovecraft avec une ambiance fantastique, des couleurs caractéristiques et un monde dont l’oppression semblerait presque palpable. Peu d’infos ont été communiquées pour le moment à l’exception d’un trailer et d’un nom : Unreal Engine 4. L’utilisation du moteur d’Epic Games rend crédible le rendu du trailer comme proche de celui de la production finale même s’il convient d’attendre la confirmation des développeurs à ce sujet.

Les 8 développeurs à pied d’œuvre sur le projet sont clairs : 2018 sera une année bien remplie pour eux et nous ne sommes pas près de le voir débarquer de sitôt. Il convient donc d’être patient et de visionner ce trailer pour en savoir plus !