Depuis quelques années maintenant, Nintendo ne nous avait pas gratifié d’un de ces concepts bizarrement géniaux. Pour les moins familier d’entre vous avec la marque derrière Mario et Zelda, sachez que Nintendo a toujours su se distinguer en proposant des expériences étranges de prime abord mais particulièrement bien pensées  à l’usage. Citons l’exemple de la Wii Balance Board, cette fameuse balance blanche fournie avec Wii Fit capable de vous faire pratiquer le ski comme la méditation. Depuis longtemps, Nintendo ne nous avait pas gratifié d’un de ces concepts maison, jusqu’à la semaine dernière avec le Nintendo Labo.

Une idée inattendue

Pendant que Sony et Microsoft se débattent tant bien que mal avec la 4K et le HDR, Nintendo s’est dit qu’il était temps de remettre au goût du jour les activités manuelles. Ainsi, sur le site de Nintendo, on peut lire ceci :

« Nintendo Labo est une nouvelle série d’expériences interactives sur Nintendo Switch qui réunit construction, jeu et découverte pour toute la famille. Grâce aux kits Nintendo Labo combinés à la console, construisez vous-même des objets comme une moto, une canne à pêche ou même un piano, amusez-vous avec et découvrez quels mécanismes et technologies de la Nintendo Switch leur permettent de s’animer »

Concrètement, Nintendo vend une série de planches de carton prédécoupées. En assemblent chaque pièce, vous obtenez un objet comme une maison, un guidon de moto, un piano ou une canne à pêche. Il faut ensuite place la Switch au cœur de l’objet et installer une application sur la console pour pouvoir interagir avec le jeu. Les éléments en carton deviennent alors des contrôleurs et la console ne sert plus que d’affichage. La firme nippone  serait-il allé chercher de l’inspiration du côté de l’origami, cet art venu de Chine puis importé au Japon au XIIIe siècle ?

Construire quelque chose de ces propres mains

En somme, ces kits s’adressent d’abord à ceux qui ont envie de construire quelque chose. Les expériences semblent amusantes mais ne constituent pas réellement de nouveaux jeux comme on peut en voir habituellement sur console. Le vrai plaisir viendra donc de l’assemblage et la construction de ce qui deviendra ensuite un périphérique de jeu. Conscient de cet état de fait, Nintendo a souhaité mettre en vente trois kits de constructions différents.

Le Multi Kit, rassemble la voiture téléguidée, la canne à pêche, la maison, la moto et le piano. Ces 5 expériences sont vendues dans une seule et même boite puisqu’il semble difficile de les faire exister seules. Encore une fois, vous ne trouverez rien de technologique en ouvrant la boîte. 28 planches en carton, des autocollants, de la ficelle, des élastiques, du papier, ce kit trouverait presque sa place dans un magasin de loisirs créatifs.

Le Kit Robot, vendu seul, permet la création d’une tenue de robot à enfiler. Une fois la console sur le dock, vous contrôlerez un robot géant directement sur votre téléviseur. Enfin, le kit de personnalisation contient des stickers, des pochoirs et des autocollants pour personnaliser les deux autres.

La question du prix

Combien coûtent les planches de carton ? 160€ pour les trois kits. C’est à la fois beaucoup, et finalement pas tant que ça. Pour le détail, le Multi Kit coûte 70€, le Kit Robot 80€ et le kit de personnalisation 10€. A ce prix-là, vous pourriez acheter The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Super Mario Odyssey et Rocket League pour votre console. Ces trois jeux réunis vous occuperont certainement bien plus longtemps que les kits de construction Nintendo Labo.

Néanmoins, difficile d’oublier que ce côté manuel n’existe pas ailleurs. Qui plus est, cette activité manuelle peut tout à fait se partager pour passer un moment ensemble à construire et personnaliser son futur périphérique de jeu. Chacun trouvera donc des arguments pour et contre arguant que Nintendo vend cher ses bouts de carton d’un côté tandis que mobiliser ses talents manuels vaut bien ce prix de l’autre. Dans tous les cas, les kits Nintendo Labo seront disponibles à partir du 27 avril prochain . Qu’en pensez-vous ? Allez-vous investir ?