Gabe Newell : ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant il est l’un des hommes les plus puissants du monde de la distribution digitale de jeux vidéo. Grâce la plateforme Steam dont il est le co-fondateur, Newell trône aujourd’hui à la première place du secteur de la vente de jeux dématérialisés sur PC.

Fondée par d’ancien employés de Microsoft, la société a déjoué tous les pronostics en une vingtaine d’années. Tout en s’installant dans le monde de la distribution dématérialisée, Valve s’est aussi bâti une réputation fameuse en tant qu’éditeur et développeur avec des licences comme Half-Life, Portal, Counter Strike ou Dota. A noter que dans le cas de ce dernier, sa seconde itération sortie en 2013 reste à ce jour le dernier jeu de Valve.

Depuis 5 ans maintenant, Valve s’évertue à multiplier les expériences. Certaines furent heureuses comme le HTC Vive, conçu en partenariat avec Valve et soutenu par la technologie Steam VR. D’autres ont aujourd’hui totalement disparu après avoir connu un échec cuisant comme SteamOS, un système d’exploitation ouvert conçu par Valve censé offrir aux joueurs une alternative à Windows.

Toutefois, la compagnie américaine n’a semble-t-il pas dit son dernier mot en matière création de jeux. Newell s’est exprimé récemment lors d’un évènement dédié à la presse avant la sortie d’Artifact, un jeu de carte à jour similaire à Heartstone dans l’univers de Dota 2. Si le jeu devrait sortir dans le courant de l’année, Newell assure que Valve n’en restera pas là.

« Nous avons toujours été un peu jaloux des sociétés comme Nintendo », confie Newell au site PC Gamer. De son point de vue, maîtriser à la fois la partie matérielle et logicielle permet à Nintendo de proposer des expériences uniques et cohérentes. C’est aussi la raison pour laquelle Valve s’est autant investit dans ce qui tourne autour des jeux vidéo ces dernières années. Durant un live l’année passée, Newell avait déjà promis que sa société travaillait sur de nouveaux jeux dont un jeu solo à part entière.

Valve a toujours eu de gros problèmes avec le chiffre 3. Portal 3, Left 4 Dead 3… et l’arlésienne qu’incarne aujourd’hui Half-Life 3 sont là pour nous le rappeler. Quoi qu’il en soit, nous n’en saurons probablement pas plus avant un moment.