Cela n’était jamais arrivé jusqu’ici, Nintendo et Microsoft unis pour promouvoir les fonctionnalités crossplay de Minecraft. Le jeu publié par Microsoft est aujourd’hui disponible sur toutes les plateformes y compris le mobile. Il est possible de jouer en ligne avec d’autres joueurs pour partir à l’aventure ou créer des choses. Le partenariat entre les deux compagnies a pour but de mettre en avant la capacité des joueurs Nintendo Switch à jouer avec ceux de la Xbox One. L’occasion pour Nintendo de faire apparaître dans une publicité pour sa nouvelle console la manette du concurrent. Etonnant mais pourquoi pas !

Sony toujours opposé au crossplay avec la Xbox One face à Nintendo et Microsoft

Minecraft est également disponible sur PlayStation 4 et édité par Microsoft pour la console de Sony. Néanmoins, contrairement aux mobiles, aux autres consoles et au PC, la PlayStation 4 ne peut profiter du crossplay puisque Sony s’y oppose fermement. Ainsi, alors que tous les autres peuvent se réunir ensemble et partager leurs parties, les joueurs Sony se retrouvent parqués par le constructeur au sein du PlayStation Network.

La situation n’est pas nouvelle puisque Sony s’était déjà opposé au crossplay sur Fortnite, un autre titre profitant pourtant d’une fonctionnalité permettant aux joueurs PC et PlayStation 4 de jouer ensemble. Ici, c’est très spécifiquement le crossplay entre la Xbox One et la PlayStation 4 que Sony ne veut pas autoriser sans toutefois réussir à justifier cette décision. Alors que la prochaine génération de console doit arriver d’ici deux ans, il semble difficile pour Sony de donner un cap clair à suivre pour ses joueurs. La conférence PlayStation durant l’E3 s’est avérée plutôt décevante et aucune vraie nouveauté n’est venue redynamiser l’univers de la marque. L’annonce du crossplay aurait certainement changé la donne.

Chaque chose en son temps

Nintendo aura eu besoin de temps pour s’ouvrir à d’autres supports mais la stratégie semble payante. Sa présence sur mobile et son ouverture à des supports concurrents semblent indiquer une envie de changement, certes timide, mais bien présente. En signant un partenariat fort avec Microsoft, Nintendo prend clairement position en faveur du crossplay, laissant Sony définitivement seul sur le sujet.