A l’heure où chacun cherche à consommer mieux et moins cher, les grandes enseignes doivent aussi faire face au gaspillage alimentaire. C’est la raison pour laquelle l’application Too Good To Go a vu le jour en 2016 sous l’impulsion de Lucie Basch, une ex-employée de Nestlé en Angleterre sensible aux thématiques que je viens de soulever.

Too Good To Go, le héros des invendus

Chaque année, un tier de la production alimentaire mondiale part à la poubelle. C’est énorme, gigantesque même ! Avec ces 1,3 milliards de tonnes, nous pourrions nourrir 3 milliards de personnes à travers le monde. Partant de ce constat, ne pourrions-nous pas éviter à toute cette nourriture d’être gaspillée ?

L’application Too Good To Go nous répond que oui, et qu’en plus ce serait une façon très économique de faire les courses. En effet, à la fin de la journée, la plupart des enseignes se retrouvent avec des invendus. Il s’agit de produits du quotidien comme des fruits, des légumes mais aussi de la pâtisserie, du pain et tout un tas d’autres aliments qui n’ont tout simplement pas trouvés acheteur le jour même. Ces produits ne sont identiques à ceux que vous achetez habituellement, pourtant, puisque personne ne les a achetés, ils devront être jetés pour que d’autres les remplacent le lendemain.

Plutôt que de laisser tous ces bons produits partir à la poubelle, pourquoi ne pas les acheter en profitant au passage d’une belle réduction ? C’est là tout le concept de l’appli : acheter un panier d’invendus à petit prix parmi les enseignes proches de chez vous. La nourriture n’est pas jetée, vous faites des économies et tout le monde y gagne !

Mieux, l’application vous permets de filtrer les offres selon vous goûts : sucré, salé, repas ou régime spécifique (en cas d’allergie). Les plus généreux pourront également offrir un repas à un sans-abri pour la modique somme de 2€. Une belle initiative, pour sûr !

Le problème des heures de collecte

Tout n’est pourtant pas parfait dans cette histoire. Chaque commerçant décide de la plage horaire sur laquelle vous pouvez venir retirer vos produits, c’est là que les choses se corsent. Dans la plupart des cas, les heures de collecte sont, au mieux, en début de soirée, au pire, en plein milieu de la nuit. Vous déplaceriez vous à 02:00 du matin pour récupérer un panier surprise de sandwichs vendu 4,00€ au lieu de 12 ? Naturellement, cet exemple extrême ne concerne pas tous les commerçants mais nombreux sont ceux à proposer des heures de collecte vraiment tardives.

En somme, l’idée est vraiment bonne et l’application a du potentiel, mais le problème des heures de collectes, de la carte des enseignes qui fait planter l’application et des filtres qui ne s’appliquent pas ou peu ternissent tout de même l’expérience. Restons confiant et gageons qu’avec le temps et l’expérience, cette application améliorera encore son service, en plus de nous aider à consommer plus intelligemment.

Pour les plus curieux, vous pouvez vous procurer l’application sur Android et iOS dès à présent.  Finalement, l’innovation ici réside dans l’exploitation des moyens de communication à notre disposition pour permettre de réduire le gaspillage. Une vraie bonne idée à découvrir !