Lorsqu’un utilisateur souscrit à un service numérique, quel qu’il soit, il attend toujours que ce dernier évolue dans son intérêt. Petit à petit le service s’enrichit tandis que le nombre de membres croît. Le modèle par abonnement n’est pas nouveau et nous en avions d’ailleurs déjà parlé il y a quelques temps dans nos colonnes. La logique décrite ici semble échapper à Amazon qui, rappelons-le, possède la plateforme de streaming Twitch depuis plusieurs années maintenant.

Jusqu’à présent, Amazon vous proposait son abonnement Prime vous octroyant divers avantages comme l’accès à un catalogue de musiques, de séries et de films, la livraison gratuite en 24 heures, du stockage cloud et d’autres services formant un patchwork disgracieux mais fonctionnel. Parmi tous les avantages, celui pour les joueurs se nomme Twitch Prime et permet de recevoir de modestes cadeaux numériques régulièrement tout en s’épargnant les annonces publicitaires du service. Jusqu’à maintenant, tout du moins.

Twitch Prime renoue avec la publicité

Amazon a décidé qu’à partir du 14 septembre 2018, les membres Twitch Prime (12.99$/mois) et Amazon Prime ne seront plus dispensés de publicités.

Dans le mail adressé à ses abonnés, Twitch explique :

« Comme vous le savez, la publicité constitue une source de revenus importante pour les créateurs de contenus, sans lesquels Twitch n’existerait pas. Cette évolution vise à rendre la rémunération par la publicité plus intéressante et accessible pour nos streamers, afin qu’ils puissent mieux gagner leur vie tout en continuant de faire ce qu’ils aiment. »

Rappelons qu’Amazon totalise un chiffre d’affaire de 178 milliards de dollars en 2017 pour un bénéfice net record de 3 milliards de dollars. Je trouve donc très déplacé dans ces conditions de prétendre que la publicité sert à faire exister Twitch et que cette décision a été prise dans l’intérêt des créateurs de contenus. Mais pourquoi pas ? Admettons ! Amazon aura forcément songé à une compensation pour adoucir le goût amer que risque d’avoir cette décision auprès des abonnés.

Twitch Turbo, la solution anti-pubs

A la fin de la notification de changement par mail, Amazon propose donc une solution à ses abonnés :

« Par ailleurs, tous nos spectateurs peuvent profiter de cette fonctionnalité  [suppression de la publicité sur l’ensemble des chaînes en s’abonnant à Twitch Turbo. »

Oui, vous avez bien lu ! En plus de l’abonnement Twitch Prime, il faudra s’acquitter de Twitch Turbo pour faire disparaître la pub du service. Facturé environ 10€/mois, ce service vous coutera plus cher que le Prime lui-même. Bilan : si vous souhaitez profiter d’Amazon Prime et de Twitch sans publicité, il vous en coutera environ 160€ par an.

Pourquoi ?

C’est la grande question du jour ! Comment Amazon a-t-il pu valider une décision aussi insensée ? Qui va réellement payer une somme pareille pour supprimer de la publicité ? C’est à n’y rien comprendre, surtout lorsqu’un simple bloqueur de publicité permet d’obtenir le même résultat