Le 12 septembre 2016, Forza Horizon 3 sortait sur Xbox One et Windows 10. À lui seul, ce jeu a totalement redéfini les standards du jeu de courses en se positionnant comme le meilleur titre du genre sur sa génération. Cette fois encore, il sera question d’incarner un nouveau venu au Festival Horizon UK pour devenir le roi et rafler toutes les récompenses.  Playground Games, le développeur, a finalement rejoint les rangs de Microsoft pour développer la quatrième itération de la franchise Forza Horizon. Peut-on faire mieux que Forza Horizon 3, le meilleur jeu de course de sa génération ? Il semblerait que oui.

Les quatre saisons de Forza Horizon

Si le monde ouvert et les nombreuses activités disponibles en jeu sont à coup sûr l’un des points forts d’Horizon 3, il faut admettre qu’après plusieurs dizaines d’heures de jeu, l’impression de voir et revoir les mêmes paysages se faisait sentir dans les trois premiers volets. Pour casser ce sentiment de répétition, Playground a introduit un ingénieux système de saisons qui bouleverse l’ensemble du jeu. Chaque saison a sa particularité ! Jouer une épreuve en été sera radicalement différent de l’expérience en hiver. Certaines zones de la carte sont d’ailleurs accessibles uniquement durant une saison particulière. Le lac, par exemple, se transforme en une aire de jeu givrée lorsque l’hiver arrive tandis qu’elle est tout simplement inaccessible le reste de l’année.

Les saisons changent radicalement le gameplay et l’ambiance

Les saisons changent aussi l’aspect graphique du jeu qui réussit l’exploit d’être absolument splendide en toutes circonstances. Petit plus, si vous avez réussi à faire fonctionner Forza Horizon 3, il y a de fortes chances pour que Forza Horizon 4 se comporte à l’identique sur votre machine malgré l’introduction de nombreuses nouveautés visuelles comme l’illumination globale et les textures 4K. L’optimisation est tout simplement irréprochable, et, tandis que le jeu défile sans interruption, les temps de chargement savent se rendre quasi-invisibles, une vraie prouesse !

Du contenu à ne plus savoir quoi en faire

J’en parlais un peu plus tôt, Forza Horizon 4 reprend la majorité des fonctionnalités du jeu précédent (la « Promo Horizon», peu intéressante, a finalement disparue) en y ajoutant un large nombre de nouveautés. La première, et la plus importante, est Horizon Life. Dans ce mode, vous jouez en ligne avec jusqu’à 72 autres joueurs pour progresser dans les différentes disciplines. Il ne sera pas que question de courses puisque le drift, la personnalisation visuelle et techniques de pilotage des voitures tout comme les panneaux à collectionner font partie de votre progression. 

Le monde gigantesque regorge d’activités

Pour résumer, c’est vous qui décidez de la façon dont vous souhaitez progresser. Si votre passion réside dans la création de looks uniques pour les plus beaux bolides du jeu, vous pourrez gagner de l’argent ainsi que de l’expérience dans ce domaine. Vous préférez jouer en ligne ? Rejoignez un club ou créez le vôtre pour parcourir le jeu à plusieurs et profiter de disciplines spécialement conçues pour le jeu en équipe. Quel que soit votre profil, il y a forcément un mode de jeu pour vous. Enfin, que vous jouiez ou non en ligne, la difficulté est finement réglable tout comme les aides à la conduite afin de créer votre expérience sur mesure.

Un soin du détail épatant

Tout le confort du titre provient de l’attention aux finitions. Vous pouvez bien évidemment rouler comme un dératé et gagner des niveaux très rapidement, mais vous passeriez à côté de bien des choses pourtant passionnantes.

Le meilleur exemple à donner, ce sont les six radios du jeu. Rock, Electro, Hip-Hop, Classique, Minimal ou Pop, il y en a pour tout le monde. Qui plus est, chaque animateur a son style, sa voix et sa personnalité. Amateur d’électro, j’ai opté pour Horizon Bass Arena, qui, en plus de proposer une playlist parfaitement calibrée pour un road trip britannique, réussi à se démarquer grâce à son animateur : Scott Tyler. Plutôt sympathique depuis le premier opus, il se révèle totalement dans cette dernière itération en laissant sa personnalité s’exprimer pleinement. Envolées lyrique, éructations de joie et commentaires savoureux, voilà le programme de Bass Arena.

Parmi les autres éléments, on retrouve ANNA, l’Assistante de Navigation Naturelle Autonome, un genre de GPS futuriste capable de vous indiquer quoi faire pour gagner de l’argent ou de l’expérience.

Certains de vos concurrents sont franchement innatendus

L’ajout le plus intéressant demeure néanmoins l’intégration des autres joueurs au sein de votre partie. Tandis que les collisions sont désactivées, vous êtes libres ou non de jouer avec eux. Vous ne les entendez pas parler à moins de le vouloir et ils ne peuvent pas non plus savoir ce que vous êtes en train de faire. Le système de chat rapide permet d’envoyer des messages pré-écrits qui seront traduits dans toutes les langues. Cela permet à tous les amateurs de vitesse de se rejoindre en levant la barrière de la langue. A vous ensuite de décider, ou non, de partager une course avec vos amis ou de parfaits inconnus. En effet, rien ne vous y oblige, mais de belles récompenses sont à débloquer si vous sautez le pas.

Une pluie de cadeaux

Forza Horizon 3 avait déjà tendance à noyez les joueurs sous les cadeaux. Forza Horizon 4 va plus loin dans son concept en vous récompensant chaque fois que vous tentez quelque chose. De nouveaux défis sont disponibles toutes les heures, sans limite journalière, et n’attendent que vous. Là encore, plus jouez, plus vous êtes récompensé. Voitures, argent, vêtements, tout y passe !

En travaillant dur, vous pourrez habiter ici !

Des vêtements, oui, puisque vous disposez maintenant d’un avatar personnalisable dont vous allez gérer le quotidien. En marge du festival, vous pourrez prendre part aux Horizon Stories, des missions scénarisées vous plongeant au cœur d’un métier en rapport avec le monde de l’automobile. Drift, Cinéma, Jeu vidéo, Entreprenariat sont autant d’activités à votre portée. Loin d’être anecdotiques, ces missions donnent l’occasion à Playground de montrer sa capacité à accompagner le joueur dans la découverte du titre tout en renouvelant le plaisir de jeu avec des missions inédites et scénarisées. 

Votre avatar est votre meilleur moyen d’expression. Vous aurez le choix de sa tenue, mais aussi de sa maison, puisque les différents sites de festivals ont disparu au profit de demeures au charme indéniable qu’il vous faudra acheter. Avec suffisamment d’argent, vous pourrez même vous offrir un château !

En un mot : fun !

Forza Horizon 4 ne se prend jamais au sérieux, la preuve avec ses épreuves de rassemblement déjantés vous plaçant en face d’un aéroglisseur, d’un train et de biens d’autres concurrents improbables. Jamais frustrant grâce à la pléthore d’activités et sa capacité à s’adapter à vos moindres désirs, Forza Horizon 4 est également une performance technologique de haute volée sur Windows 10 comme Xbox One. L’optimisation pour Xbox One X magnifie encore le jeu qui profite d’un mode à 60ips, véritable killer feature pour les amateurs de jeu de courses. Enfin, grâce à Xbox Play Anywhere, les joueurs PC et Xbox peuvent jouer ensemble et partager ce festival inoubliable. En définitive, c’est vous qui décidez de votre expérience et cette liberté ultime n’entache jamais le plaisir de parcourir les nombreuses routes britanniques. Playground, Microsoft, je vous tire mon chapeau, votre jeu est tout simplement impeccable !