Après Sony, c’est au tour d’Electronic Arts de faire l’impasse sur l’édition 2019 de l’E3. La compagnie change donc sa stratégie après trois ans d’EA Play. Cette conférence qui se tenait la veille de l’ouverture de l’E3 permettait à l’éditeur de s’offrir une place de choix en annonçant ses futurs titres avant tout le monde. Loin de faire l’unanimité, la conférence de 2018 a clairement manquée de souffle, au point de devoir consacrer 20 minutes complètes à Anthem, annoncé l’année précédente.

Jeux mobiles, soutient aux productions indépendantes, abonnement EA Access, aucune de ces annonces n’a réellement captivé le public l’année dernière. Depuis, Battlefield V, FIFA 19 et Anthem sont passés inaperçu malgré de vastes campagnes de communication. Aujourd’hui, toutes les cartes de la société ont été abattues alors que nous atteignons à peine la moitié du mois de Mars. La route risque d’être longue jusqu’en milieu d’année.

Ne souhaitant pas être invisible sur cette période, EA organisera tout de même son évènement EA Play qui permettra à tous de s’essayer aux nouveaux titres de l’éditeur (à condition d’avoir acheté un billet pour l’évènement). Pas de conférence de presse donc, mais « de nombreuses diffusions en direct au cours des deux premiers jours du salon afin de vous offrir ce que vous nous avez demandé : plus de vidéos en jeu et d’infos de la part des équipes de développement. »

Nous voilà prévenus.