« Le futur du jeu vidéo n’est pas dans une console », en voilà une drôle d’idée ! Google a prôné ce slogan pour le moins surprenant durant la GDC 2019. L’occasion pour la compagnie d’annoncer son service de cloud gaming : Stadia. Se vantant d’offrir du jeu en 4K HDR à 60 IPS sur tous les écrans, le service n’en oublie-t-il pas l’essentiel : les jeux ? « Le futur du jeu vidéo n’est pas dans une console », en voilà une drôle d’idée ! Google a prôné ce slogan pour le moins surprenant durant la GDC 2019. L’occasion pour la compagnie d’annoncer son service de cloud gaming : Stadia. Se vantant d’offrir du jeu en 4K HDR à 60 IPS sur tous les écrans, le service n’en oublie-t-il pas l’essentiel : les jeux ?

Le cloud gaming, qu’est-ce que c’est que ça ?

Aujourd’hui, jouer à un jeu vidéo implique nécessairement de posséder une plateforme : ordinateur, console de jeu, téléphone, tous sont des supports sur lesquels les jeux s’exécutent. Avec le cloud gaming, les jeux fonctionnent à distance, la plateforme devenant un simple écran d’affichage avec lequel le joueur peut interagir. L’objectif : proposer des jeux en très haute qualité, sur tous les supports, instantanément.

Stadia fait tout ça ?

D’après Google, oui ! Il s’agit là d’une excellente nouvelle puisque sur ce secteur très concurrentiel, la présence de multiples acteurs profitera aux joueurs. Google est un nouveau venu dans le monde du jeu vidéo et il devra faire ses preuves avant de devenir incontournable. 

Néanmoins, il semble sage de garder la tête froide face à cette annonce. NVIDIA, Microsoft et Sony proposent ou travaillent sur des services similaires et peuvent compter sur leur expérience, leur communauté et leurs services pour percer auprès des joueurs. Le public des joueurs ne connaît Google que comme fournisseur de service, la question de la crédibilité de l’entreprise dans la production de jeux et leur mise à disposition dans le cloud reste entière. 

Les jeux et le prix

Actuellement, seul deux jeux sont annoncés comme pris en charge : Doom Eternal et Assassin’s Creed Odyssey. Il en faudra plus pour faire concurrence aux acteurs déjà dans la course qui proposent tous des centaines de titres accessible via leur plateforme. 

Aucun prix n’a été annoncé actuellement, tandis que la question des services se pose. Les joueurs Xbox Live ou PlayStation Network seraient-ils intéressés par une offre non compatible avec leurs services existant ? Pour les joueurs PC, le problème est encore différent puisque rien ne garantit aujourd’hui qu’un jeu sera pris en charge par Stadia. 

Beaucoup de questions restent donc en suspend ! Il n’empêche que cette annonce est une excellente chose, tant du côté du joueur que du côté technique. Reste à vérifier que le système fonctionne et que le catalogue de jeu est à la hauteur. Dernière chose, les joueurs non fibrés n’ont que peu ou pas de chance de profiter du service, ce dernier nécessitant environ 30 Mbits/s de bande-passante pour fonctionner.