Microsoft et Nintendo ont annoncé il y a plusieurs mois déjà avoir entamé un partenariat afin de promouvoir le crossplay puis d’ouvrir la Switch et la Xbox à de nouveaux horizons. Grâce à cela, il est d’ailleurs possible aujourd’hui de jouer à Cuphead sur la dernière console du géant japonais.

Si cette nouvelle direction avait de quoi étonner, elle ne préparait en rien le rapprochement de l’autre grand acteur du secteur : Sony. En tête des ventes sur le marché de la console de salon avec sa PlayStation 4, la société compte bien préparer la prochaine génération de machine en travaillant sur ses faiblesses : son infrastructure cloud.

Ainsi, Satya Nadella, PDG de Microsoft et Kenichiro Yoshida, Vice-président exécutif de Sony Corporation ont annoncé un partenariat visant à développer des technologies et des solutions logicielles pour Microsoft Azure, la plus grande plateforme de cloud au monde. Outre l’infrastucture et donc de potentielle évolutions pour le cloud gaming, ce rapprochement vise également à tirer parti d’Azure AI afin de proposer de l’innovation sur le sujet de l’intelligence artificielle en jeu, un pan stagnant depuis de nombreuses années maintenant.

Alors que l’E3 s’apprête à débuter, il semble évident que de nombreuses annonces sont en préparation en coulisse et qu’il ne faudra manquer de suivre cette édition sous aucun prétexte.