Si vous êtes adeptes des bonnes affaires et des réductions, il est possible que vous utilisiez des sites comme G2A pour acheter des clés de CD à prix cassé. Seulement voilà, comme nous l’expliquions dans un article il y a plusieurs mois, certaines de ses clés proviennent de sources obscures. Revente de comptes, clés volés, activation via VPN, de nombreuses pratiques sont illégales et desservent souvent les créateurs derrière le jeu en question.

C’est la raison pour laquelle des développeurs se mobilisent, entre autres sur Twitter :

« Si vous ne pouvez pas ou nous voulez pas achetez notre jeu au tarif plein, s’il vous plaît, piratez-les plutôt que de les acheter auprès d’un revendeur de clés. Ces sites impliquent des couts conséquents en service client, investigations sur les requêtes liées aux fausses clés, remboursements et plus encore. »

Par conséquent, des voix commencent à s’élever, proposant une alternative aux clés de CD. Dans ce cas, le joueur paiera une licence directement auprès du vendeur, ou du revendeur, qui devraient travailler main dans la main. Si le système est techniquement envisageable, cela impliquerait un DRM supplémentaire pour les joueurs, dont les comptes sont de plus en plus ciblés par les attaques d’utilisateurs malveillants.

Il ne fait aucun doute que sujet sera à suivre dans les mois à venir puisque le problème dure depuis plusieurs années maintenant.