Alors que l’été bat son plein avec des températures insupportables, Bethesda semble bien décidé à rendre l’humeur des joueurs maussade. Si vous avez entre plus de 25 ans, il est tout à fait possible que vous ayez joué à Doom. Très populaire dans les années 90, la franchise a perdu de son aura avec les années en se faisant supplantée par des FPS plus jolis, plus nerveux et réalistes. Il n’empêche que ce monument du jeu vidéo a marqué l’industrie et le cœur de plus d’un joueur.

Comme dans toutes les histoires qui commencent bien, il fallait qu’un évènement perturbateur montre le bout de son nez. Immanquablement, les droits de la franchise d’id Software ont fini entre les mains de Bethesda qui s’est attelé à financer le développement de l’épisode de 2016. Mais l’éditeur ne comptait pas s’arrêter là et veut maintenant jouer sur la corde nostalgique des fans pour leur revendre la trilogie initiale sur Switch.

Bien entendu, l’éditeur de Fallout 76 ne pouvait pas faire ça en se contentant de porter les jeux correctement dans un pack vendu à un prix raisonnable. Il fallait y ajouter la Bethesda’s Touch, ce petit truc en plus qui allait faire hurler tout le monde et ruiner les maigres chances de vente du produit.

C’est désormais chose faite puisque les trois jeux vous obligent à créer un compte Bethesda pour jouer et d’être connecté à internet en permanence. Rappelons que la suite est autant une console de salon qu’une console nomade et qu’à l’époque de Doom, il n’était pas nécessaire de se connecter à quoi que ce soit pour pouvoir jouer tranquillement. Bethesda s’est rendu que la pilule risquait de ne pas passer et a donc annoncé le retrait prochain de ce système. Oui, tout ça pour ça…

Moralité, jouez à vos vieux jeux sur les supports de l’époque, ils vous couteront moins cher et fonctionneront bien mieux !