Outre le fait que les gens beaux sont heureux et que les moches sont très méchants, Disney nous a aussi appris que ceux qui jouent aux jeux vidéo doivent souffrir. Lorsqu’on se penche sur les différents jeux Disney, s’il faut reconnaître que certains sont formidables, l’écrasante majorité n’en reste pas moins catastrophique. Aujourd’hui, découvrons comment faire un jeu catastrophique à partir d’un titre formidable !

Le Roi Lion et Aladdin font partie de ma très lointaine enfance mais je dois bien reconnaître que mes souvenirs à leur sujet sont… érodés. À l’époque, Disney et Virgin Interactive ont travaillés ensemble pour créer l’équivalent vidéoludique des films parus au cinéma. Ces jeux sont légendaires tant ils respectent le medium initial et sont agréables à jouer. Mais, voyez-vous, c’était en 1994, il y a bientôt 30 ans.

J’imagine que quelqu’un chez Disney a dû tomber sur un vieux carton avec ces jeux dedans, puisqu’une compilation des deux titres doit arriver sur PC, Switch, Xbox One et PS4 en fin d’année. Annoncés comme des remasters, ces jeux ne seront absolument pas remis au goût du jour mais simplement émulés avant d’être vendus au tarif extravagant de 30.00€. Pour ce prix, vous aurez accès à différentes versions du jeu (sauf celle de la Super NES de Capcom) ainsi que quelques nouvelles fonctionnalités : le mode spectateur vous permettra de regarder le jeu jouer en autonomie tandis que le rewind remontera dans le temps jusqu’à 15 secondes en arrière.

À titre indicatif, les deux jeux étaient disponibles à 10.00€ chacun sur GoG et Steam jusqu’en juillet dernier. Depuis, ils ont été retirés. Voilà qui marque la fin de cette leçon de Disney sur comment transformer un succès en une catastrophe : prenez deux jeux de 30 ans d’âge, n’en changez strictement rien et vendez les plus chers qu’ils ne sont déjà en ligne.