Si vous jouez à Borderlands 3, Control ou encore Detroit Become Human sur PC, vous utilisez forcément l’Epic Game Launcher. De nombreux jeux sont des exclusivités de la plateforme des créateurs de Fortnite et ne sont pour le moment pas accessibles ailleurs. Cette situation ne plaît pas à tout le monde, surtout pas à Valve qui a vu certains jeux de sa boutique s’évaporer peu avant leur sortie officielle. Aujourd’hui, il semblerait que la société de Gabe Newell s’apprête à riposter de manière plutôt stricte.

Une communication catastrophique

Les intentions d’Epic étaient pourtant nobles au lancement de leur boutique : mieux rétribuer les développeurs, concurrencer les plateformes existantes et trier les jeux disponibles pour ne garder que les meilleurs. Aujourd’hui, le constat est nettement moins attrayant.

Metro Exodus initialement disponible en précommande sur Steam s’est finalement vu devenir une exclusivité Epic Games Store. Idem pour Shenmue III dont le remboursement des précommandes devrait être assumé en totalité par Epic. Dernier en date, Borderlands 3 est devenu une exclue temporaire contre l’avis des développeurs du jeu.

Valve réplique

Face à cette situation, Valve compte apparemment répliquer. En effet, un Reddit consacré au sujet évoque une modification des conditions de mise en vente des produits sur Steam.

« La société doit soumettre la demande à Steam pour publication au plus tard à la sortie de la première version commerciale de chaque application ou version localisée, ou, si elle est déjà commercialisée à la date effective, dans les trente jours suivant la date effective. »

En d’autres termes, les jeux présents sur Steam ne pourront pas faire l’objet d’exclusivité temporaire de plus d’un mois, avec l’accord de Valve. De quoi remettre en cause très sérieusement la politique d’exclusivité d’Epic. Jusqu’ici, la stratégie consistait à proposer une forte somme d’argent contre l’exclusivité d’un an du titre concerné. Après quoi, le jeu pourrait toujours être disponible sur la plateforme de Valve. Si l’éditeur se voit maintenant privé d’une fenêtre de sortie sur la boutique la plus populaire du monde, il ne fait aucun doute que cela pourrait en faire réfléchir plus d’un.

Nous verrons ce qu’il en est dans les mois à venir. Rien ne semble avoir été officialisé pour le moment.