Au-delà de sa récente prouesse avec la franchise Trackmania, Ubisoft semble s’être donné des objectifs ambitieux pour les années à venir : Ne rien créer, ne prendre aucun risque, multiplier les titres qui se ressemblent tous. Voilà, en somme, ce qu’il faut retenir de la conférence d’hier.

Concernant les jeux, pas de surprises, Ubisoft radote sur les mêmes titres depuis des mois :

  • Watch Dogs Legion
  • Assassin’s Creed Valhalla
  • Hyper Scape
  • Tom Clancy’s Elite Squad
  • Brawlhalla
  • Might & Magic : Era of Chaos
  • Far Cry 6

Concernant les trois derniers, je ne m’arrêterais même pas dessus puisqu’il s’agit de jeux mobile. À Noter qu’Elite Squad rassemblera les personnages de l’univers Tom Clancy’s (oui, dont Sam Fisher).

Cela nous laisse donc quatre jeux qui n’ont finalement que très peu de différences les uns avec les autres. En effet, les quatre titres prennent place dans un grand monde ouvert, le méchant un bonhomme pas sympa qui oppresse tout le monde et pour finir le jeu, il va falloir tuer à tour de bras.

Dans le fond, cette conférence est d’abord décevante parce qu’Ubisoft n’arrive même plus à créer une identité forte pour chacune de ces marques. Toutes partagent le même gameplay avec quelques variantes : le hack dans watch dogs, un contexte historique pour Assassin’s Creed, du battle royale pour Hyper Scape et le système de craft de Far Cry. À la première comme à la troisième personne, ces jeux souffrent d’un vrai manque d’identité et je ne peux m’empêcher d’avoir l’impression, au gré des trailers, de voir encore et encore la même recette déclinée à toutes les sauces.

Ubisoft a déjà confirmé qu’un second Ubisoft Forward aurait lieu plus tard dans l’année. On peut supposer que cette seconde émission sera l’occasion de parler de jeux plus originaux. À l’aube d’une nouvelle génération de machine, il serait temps de proposer de neuf plutôt que d’user jusqu’à l’os des franchises à bout de souffle.

Concernant l’aspect technique, aucun des titres présenté n’a d’ailleurs vraiment su se démarquer. Les jeux ressemblent en tout point à ce que nous connaissons aujourd’hui sur console et PC. La nouvelle génération de machine sortira peut-être cette année mais nous allons devoir attendre pour profiter de vrais jeux capables d’en tirer parti.

En un mot comme en mille, cette conférence est à bien des égards décevante. Rayman, Prince of Persia, Splinter Cell, Driver, Beyond Good and Evil et bien d’autres noms auraient pu créer l’évènement. Malheureusement, nous aurons encore droit à des suites, des jeux mobiles et compétitifs.