Attendue de longue date, la nouvelle Série 30 de cartes graphiques NVIDIA s’est finalement dévoilée la semaine passée durant un évènement retransmis en direct. Pour l’occasion, la compagnie a mis les petits plats dans les grands en creusant significativement le fossé avec sa génération précédente (la Série 20). Le RTX n’est plus l’argument de vente principal ici, la puissance brute est le fer de lance de cette nouvelle gamme qui s’annonce taillée pour le jeu en 4K et prête pour la 8K.

3 modèles, 3 tarifs, 3 excellents choix

Une image valant mieux qu’un long discours, voici un tableau comparatif des trois nouveaux modèles, les RTX 3070, 3080 et 3090.

Vous l’aurez sûrement remarqué en lisant ces chiffres, la 3070 se positionne au dessus de la 2080 Ti actuelle pour un tarif bien plus attractif. NVIDIA a positionné ces cartes pour le jeu en 1440 et 2160p à 60 IPS tout en indiquant que ses nouveaux modèles peuvent atteindre une résolution maximale de 7680×4320 (soit 8K).

NVIDIA inaugure également la nouvelle mémoire GDDR6X de Micron pensée pour doubler les performances en entrée/sortie tout en minisant l’impact en coût mémoire. Micron annonce avoir atteint une bande passante supérieur à 1TB/s avec sa nouvelle mémoire G6X.

Au delà des chiffres, les technologies embarquées sont tout aussi importantes. Tout d’abord, une carte de Série 30 couplée à Direct X 12 Ultimate promet (à l’heure actuelle) la meilleure expérience graphique possible. Du point de vue hardware, la carte affiche une puissance de calcul brut en Ray Tracing plus élevée que sur la génération précédente. En y ajoutant l’excellent travail de Microsoft sur DXR, il ne fait aucun doute que des titres comme Control, Shadow of the Tomb Raider ou Metro Exodus pourront enfin atteindre un rendu en 4K avec un niveau de détail maximal.

L’architecture Ampère semble donc bien partie pour significativement améliorer les performances de nos machines actuelles. Même sur des titres gourmandes comme Wolfenstein Youngblood et Battlefield V, le gain minimal de performance est de 50%. En définitive, avec la configuration adéquate (ici un Intel Core i9 et certainement pas mal de RAM), les jeux seront plus beaux, plus détaillées et plus fluides.

Enfin, un mot sur les applications en infographie. Sur la seconde moitiée du tableau, vous pouvez apercevoir des noms qui ne vous seront peut-être pas familiés. Autodesk Arnold, Blender Cycles et Chaos V-Ray. Il s’agit en réalité de moteurs de rendu très populaires qui sont également les plus impactés par ce changement d’architecture et de génération. On peut donc imaginer qu’un professionnel du milieu aura à coeur d’opter pour une de ces nouvelles cartes, relativement accessibles d’un point de vue tarifaire pour un confort de travail bien meilleur.

Plus performantes et moins cher, NVIDIA semble avoir trouvé la bonne formule pour regagner le coeur des joueurs. Après une génération 20 relativement oubliable, nous avons bel et bien un fossé technique entre les GPUs actuels et ceux tout juste annoncés. La RTX 3080 sera disponible en France à partir de 719€ le 17 septembre. Il faudra patienter pour mettre la main sur une 3090 jusqu’au 24 septembre contre 1549€. Enfin, la RTX 3070 ne sortira qu’en octobre et il faudra compte au moins 519€ pour en profiter.