L’histoire est plutôt cocasse. Un développeur à l’origine d’un jeu totalement inconnu – Emoji Evolution – a soudainement vu la popularité de son titre croître sans raison apparente. Le jeu n’a pas été mis en avant sur Steam, les avis des joueurs n’ont pas subitement changé et malgré tout, ce titre sans grande visibilité a vu son nombre d’abonnés croître de façon inhabituel.

Après examen de la page Steam du produit, il s’est avéré que l’éditeur avait procédé à un changement simple mais diablement efficace : le nom de sa société a évolué pour devenir « Very Positive ». De quoi troubler les joueurs les moins vigilants qui ont rapidement confondu le nom de la société avec les évaluations des joueurs.

Sans attendre, Valve a rapidement retiré le produit de son store et banni la société dans la foulée. Pour se défendre, le créateur du jeu a rapidement pris la parole sur Twitter :

« J’ai fait un très mauvais jeu – c’est la seule chose dont je suis coupable. Si faire des jeux ignobles n’est pas autorisé sur Steam, pourquoi le compte de CD Project RED n’a-t-il pas déjà été suspendu ? »

Un message qui ne nécessite même pas de commentaire tant il se suffit à lui-même.